fbpx

Aujourd’hui nous souhaitons te parler d’un sujet qui nous tient énormément à cœur. Il s’agit de l’éducation de nos enfants et plus particulièrement de nos modèles éducatifs en tant que musulmans.

Dini en ligne est avant tout un projet investi dans l’éducation religieuse des petits musulmans. Et depuis le début de notre activité, un phénomène qui touche notre communauté nous a particulièrement interpellé.

En effet, on constate aujourd’hui que de nombreux blogs et comptes sur les réseaux sociaux, pourtant dédiés à l’éducation des enfants musulmans, prennent pour référence des pédagogies et des méthodes d’éducation qui n’ont rien d’islamique, et même parfois qui vont clairement à l’encontre de nos valeurs. Parentalité positive, éducation bienveillante, pédagogie Montessori, Freinet, Steiner, ou encore neurosciences … s’il y a dans toutes ces courants des choses intéressantes dont on peut éventuellement s’inspirer, il y a aussi des points qu’il est essentiel de délaisser.

Les Prophètes : nos plus grands modèles

Alors quelles sont les références des musulmans concernant l’éducation de leurs enfants ? Un dépôt si cher que nous a confié notre Seigneur… Notre religion est parfaite et l’éducation bienveillante est un ordre divin mis en pratique par les meilleurs être créés : les prophètes. Et cela, depuis qu’Allah a créé l’Homme. Autant dire que les premières “pédagogies alternatives” ne datent pas d’hier, ni du siècle dernier !

Allah سبحانه وتعالى dit (sens) “En effet vous avez dans le prophète un excellent modèle, pour quiconque espère en Allah et au Jour dernier et invoque Allah fréquemment.” (Sourate Al Ahzâb, verset 21)

Un excellent modèle… Deux mots qui nous suffisent dans tous les domaines de notre vie y compris celui de l’éducation de nos enfants, qu’Allah les préserve. Ce noble prophète aux paroles pleines de sagesse et de conseils profitables, au comportement inégalable… Il nous a certes tout appris ﷺ !

Allah سبحانه وتعالى dit (sens) : “Et tu es certes d’une moralité éminente.” (Sourate Al-Qalam, verset 4)

La moralité éminente est clairement ce que nous recherchons tous à planter et faire grandir en nos enfants.

De Adam jusqu’à Mohammad ﷺ, les enseignements en termes d’éducation des enfants sont si nombreux qu’on ne pourrait tous les énumérer dans cet article.

Mais pour le peu qu’on partagera avec toi, nous verrons à quel point l’enfant était respecté il y a déjà des milliers d’années. En effet, Son Créateur lui a donné des droits et une valeur dans la société dès sa naissance.

Quelques exemples de patience et de bienveillance

En tant que parent, tu as sûrement connu la situation qui se présente dans le hadith suivant :

D’après Abdallah ibn Chiddad ibn al-Had, d’après son père qu’Allah soit satisfait d’eux : ” Le Messager d’Allah صلى الله عليه و سلم sortit pour diriger la prière de l’après-midi, du dhohr ou de l’a’sr, portant al-Hasan ou al-Husayn. Il s’avança -صلى الله عليه و سلم-le déposa par terre, puis prononça le takbîr et commença la prière.  Pendant la prière, l’une de ses prosternations, صلى الله عليه و سلم fut si longue que j’ai relevé la tête. Je vis alors l’enfant assis sur le dos du Messager d’Allah صلى الله عليه و سلم qui était toujours prosterné. Je poursuivis alors ma prosternation et une fois la prière accomplie, les gens lui demandèrent :

 – « Ô Messager d’Allah !  Pendant cette prière, une de tes prosternations fut si longue que nous avons cru que tu avais eu un empêchement quelconque ou que tu étais en train de recevoir la Révélation ».  « Rien de ceci n’a eu lieu, Mon fils était sur mon dos et je n’ai pas voulu le faire descendre avant qu’il ne le fasse de son propre gré », répondit-il”. (Mousnad Ahmad)

Telle a été la réaction du Messager صلى الله عليه و سلم : la bienveillance et la patience . En effet il a préféré rallonger sa prosternation plutôt que déranger son petit-fils et le laisser profiter pleinement de son moment. L’amour, la tendresse embellissaient ses gestes pleins de sagesse صلى الله عليه و سلم . 

Donner le temps aux enfants, les laisser exprimer leurs émotions, ne pas les presser, patienter et partager leurs joies… telle est l’éducation bienveillante du meilleur être qui a réformé le monde sur tous les plans.

Des paroles douces et bénéfiques

D’autres récits mettent en valeur la bienveillance du prophète صلى الله عليه و سلم envers les enfants, les adultes, les gens à son service. Anas ibn malik disait :« J’ai été au service du Prophète صلى الله عليه و سلم dix ans, jamais il ne m’a dit : « Ouf », ou « Pourquoi tu as fait cela », ou « Pourquoi tu ne l’as pas fait ?». (Al Boukhari et Mouslim).

Lorsqu’il s’adressait à quelqu’un pour lui apprendre un précepte, il pesait ses mots. Il dit à Ibn ‘Abass alors qu’il était un enfant « Oh jeune enfant, je vais t’enseigner quelques préceptes… ». 

Le prophète صلى الله عليه و سلم commença par ces termes pour l’attirer plus facilement en le rassurant par sa parole « quelques préceptes » … ça ne sera pas long, ni lourd, mais clair et bénéfique. Telle était sa méthodologie pour captiver l’attention de l’enfant et l’intéresser à ses paroles avant de commencer un enseignement.

Et les exemples allant dans ce sens sont très nombreux. Nous en retrouvons également chez les prophètes, comme celui de Ibrahim et son fils Ismaël عليهما السلام, de Youssouf et son père عليهما السلام ou encore chez les personnes pieuses comme Loqman le Sage et son fils. Le récit de Loqman est ainsi un excellent exemple à suivre en termes d’éducation. Voici les conseils qu’il prodigua à son fils :

« Si tu te joins à une assise ; décoche leur la flèche du salut puis assieds-toi.

S’ils se mettent à mentionner Allah, joins ta flèche aux leurs ; mais s’ils parlent d’autre chose, éloigne-toi d’eux et lève-toi.

Mon enfant !  Cherche protection auprès d’Allah contre les pires des hommes, et sois sur tes gardes face aux meilleurs d’entre eux.

Ne te fie pas à ce bas-monde, et n’en préoccupe pas ton cœur, car tu n’as pas été créé pour celui-ci.

Allah n’a rien créé de plus méprisable pour Lui car Il n’a pas fait de ses délices une récompense pour les obéissants, et des malheurs un châtiment pour les désobéissants.

Mon enfant ! Ne ris pas sans étonnement, ne marche pas sans bienséance, et n’interroge pas sur ce qui ne te regarde pas.

Ne perd pas tes bien pour amender les biens d’autrui, car tes biens sont ceux que tu auras donnés, et les biens d’autrui ceux que tu auras laissés.

Mon enfant ! Celui qui fait miséricorde, on lui fait miséricorde, celui qui se tait est préservé, celui qui dit le bien en tire profit, celui qui dit le faux commet un péché, et celui qui ne maitrise pas sa langue regrette.

Mon enfant ! Reste au plus près des savants et prête-leur l’oreille car le cœur revit à travers la lumière des savants, comme la terre morte revit grâce à la pluie » (Al’Aqd al Farîd/304 – Ainsi étaient nos pieux prédécesseurs page 379)

Nous avons réalisé un Ebook complet afin de tirer des enseignements de ces paroles de sagesse. Tu peux le téléchargement gratuitement en t’inscrivant ci-dessous :

Education islam

Inscris-toi et reçois ton Ebook en cadeau

Notre religion est parfaite et complète dans tous les domaines

Allah سبحانه وتعالى dit (traduction rapprochée) « Aujourd’hui j’ai complété pour vous votre religion et parachevé sur vous mon bienfait et agrée pour vous l’islam comme religion » (Sourate 5, V3).

L’islam est le plus grand bienfait qu’Allah nous a accordé et c’est la religion complète qu’Il a agréé pour l’ensemble de l’humanité. Le Messager d’Allah ﷺ a fini sa mission en nous transmettant tout ce qu’Allah سبحانه وتعالى lui a révélé. Que ce soit dans le domaine de l’adoration, de la relation avec Allah, de notre vie en société, notre vie personnelle… L’islam a apporté une réponse à tout ce dont l’Homme a besoin, Gloire à Allah qui nous a accordé ce grand bienfait !

Concernant l’éducation des enfants, Allahسبحانه وتعالى nous a envoyé des exemples à suivre qui sont parfois des Prophètes, parfois des hommes et des femmes comblés de sagesse, des savants…

 L’enfant est préservé par des droits que Son Seigneur lui a accordé avant même sa naissance. Nous t’avons cité quelques exemples ici, mais ils sont en fait bien plus nombreux.

Notre but est simplement de faire le rappel : celui de revenir aux personnes qui prennent comme exemple les Prophètes et tous ceux qu’Allah سبحانه وتعالى a honoré de sagesse dans le domaine de l’éducation des enfants.

Il est vrai que peu d’ouvrages ont été traduits en français alors qu’en langue arabe il existe de nombreux livres de référence qui abordent le thème de l’éducation des enfants de manière large et précise.  (Qu’Allah سبحانه وتعالى t’accorde mon frère, ma sœur la compréhension de la langue arabe car la religion entière s’acquière par la langue arabe…)

Ceci dit, si nous accordons de l’importance à l’étude des livres déjà traduits, et aux explications des ahadiths dans ce domaine, nous en tirerons déjà un grand profit, pour nos enfants et pour nous-mêmes.

Notre religion est complète wal hamdouliLah, il suffit de l’apprendre, de l’appliquer et de l’enseigner. Qu’Allah nous réforme et nous accorde la guidée.

Et toi, quel récit tiré du Coran, de la Sounna, ou du vécu des compagnons peux-tu partager avec nous, mettant en avant la bienveillance envers les enfants ?

Share This